L'équipe

albatroslogobleu.jpg
Passagers des sciences
Derrière le projet, il y a l'association Passagers des sciences (cliquez pour nos autres projets) 
Présentation de l'équipe!
IMG_0336 (1).jpg
Eric Bataillou

Après des études d'électronique et d'informatique puis un doctorat en sciences de l'ingénieur, je suis devenu Professeur des Écoles. Je développe au quotidien des projets pédagogiques ouvrant les élèves au monde. En parallèle, j'organise et participe à de nombreux voyages ou expéditions (Groenland, Svalbard, Terre de Baffin, Amérique du Sud, Asie, Terres australes françaises...). J’ai aussi réalisé l’ascension de l’Everest avec l’expédition Monaco Everest 2007 durant laquelle j’étais responsable des communications pour permettre de partager la vie de l’expédition en direct depuis le camp de base.

IMG_2006 (1).jpg
Francine Brondex

Ecologue de formation, j'ai enseigné les SVT plus de 10 ans dans le secondaire et en classe préparatoire. Je me suis orientée depuis 9 ans vers la communication et la sensibilisation, en particulier la médiation scientifique pour le grand public. J'ai une attraction irrépressible vers les lieux sauvages, l'altitude, les hautes latitudes, là où on se sent "tout petit" devant la nature, avec toujours en tête les mêmes idées: partager, faire rêver, expliquer

image1.jpg
Sandra Troupenat

Chargée de projet de transition écologique, je m'engage au quotidien pour un avenir où le vivant a toute sa place. L'émerveillement, l'ouverture au monde, l'éducation aux sciences, quels meilleurs vecteurs pour permettre à tous d'incarner un monde plus juste, plus inclusif ? J’ai vécu un choc esthétique et sensible quand j’ai découvert le parc national du Mercantour et les Alpes en général. Depuis je reste fascinée par les grands espaces, la biodiversité et ses formidables capacités d'adaptation, sa folle inventivité, la puissance de vie qui l'anime jusque dans les pôles.

 

Ellouène_image.jpg
Ellouène Charavel

Etudiante à l’Université de Lausanne, en master BEC-BEE (Behaviour Evolution and Conservation, option Economics), je suis une amoureuse des terres froides, de mes montagnes Suisses aux grandes étendues polaires. Si bien que, pour un projet d’étude, j’ai séjourné quelques temps à Abisko à 300 km au Nord du Cercle Polaire Arctique. Depuis cette expérience, il me tarde de participer à un projet qui allie aussi bien Arctique que médiation scientifique.