Rechercher

[Journal de bord] Mis à jour - 24 avril - Alkhornet & Ymerbukta

De retour en France, avec une bonne connexion internet, nous réécrivons les posts du journal de bord pour les compléter et ajouter les photos réalisées durant le voyage.


L’objectif de cette journée était d’atteindre le Hornsund, qui est le fjord le plus au Sud du Svalbard. Mais le plan ne s’est pas réalisé comme prévu.

Les falaises d'Alkhornet

Tout d’abord, la météo nous annonce une mer avec des creux de 2m50 au moment du trajet retour, ce qui serait très désagréable, même si ce ne serait pas dangereux. Et puis, le vent a ramené les glaces présentes au Sud-est de l’île sur notre route et il serait très long de les contourner ou de les traverser.

Cela peut vous paraître étonnant de trouver des plaques de banquise plus au Sud, mais les températures de la mer sont très différentes à l’est et à l’ouest de l’île du Spitzberg. À l’ouest, où nous avons navigué, un courant marin plus chaud empêche la formation de la banquise. A l’est, à l’inverse, la côte reste prise dans la glace assez longtemps… jusqu’à la pointe sud de l’île. La carte ci-dessous est la carte de densité des glaces (datée du 6 mai), en rouge la glace dense, en bleu l'eau libre, en gris, la banquise de fond de fjord "attachée"... Si le vent déplace ces glaces du Sud-Est, elles peuvent se retrouver de "notre" côté, à l'ouest…

En Arctique, il faut s’attendre à tout et surtout à de l’imprévu!

On revient alors dans l’immense Isfjord… où se trouve Longyearbyen mais on va explorer d’autres branches du fjord. On commence le matin, avec le site d’Alkhornet (point 14 sur la carte et photo du haut), dans une ambiance glacée, il fait -10°C avec du vent. C’est une immense falaise triangulaire où nichent les mouettes tridactyles.

Mouettes tridactyles (près de Longyearbyen)

Au pied de la falaise, on observe de nombreux rennes et un renard polaire. Comme dans tout le reste du voyage, dès qu’on débarque et qu’on marche, il nous faut des raquettes car il y a une bonne couche de neige… dès le bord de mer.

L’après-midi se passe dans une baie voisine (Ymerbukta, point 15 sur la carte) avec un très beau glacier. Un groupe d’eider à tête grise, de magnifiques canards, est présent au bord de la banquise qui tapisse le fond du fjord, en avant du glacier.

Eiders à tête grise, mâle à droite, femelle à gauche.

On reprend nos raquettes pour nous approcher du glacier mais les distances sont trompeuses, c’est beaucoup plus loin que ça en a l’air!

Ce soir, la température descend encore… à -17°C. Et vous l’avez sans doute noté… toujours pas d’observation d’ours…

Position : 78°33N 15°06E

Température de l’air : -17°C

Température de l’eau : -1°C

Merci à Latitude blanche d'avoir rendu possible cette résidence pédagogique.

Toutes les images: Passagers des sciences.

129 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout